Dès la rentrée 2021, ouverture du parcours de licence généraliste labellisé PPPE au lycée Louis Barthou en partenariat avec l'UPPA



Suite à la décision conjointe du Ministère de l'Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports (MENJS) et du Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation (MESRI) en date du 21 décembre 2020, le Lycée Louis Barthou et l'Université de Pau et des Pays de l'Adour (UPPA) accueilleront, dès la rentrée 2021, le nouveau parcours de licence généraliste labellisé "Parcours Préparatoire au Professorat des Écoles" (PPPE).

Cette nouvelle formation de l'enseignement supérieur sera accessible aux futurs bacheliers à partir de la plateforme Parcoursup, dès l'ouverture de la phase de saisie des voeux prévue entre le 20 janvier et le 11 mars  2021.

 


Le Parcours préparatoire au professorat des écoles (PPPE) est un parcours de licence généraliste, opéré à la fois en lycée et en université, qui permettra de croiser les approches méthodologiques tout en assurant une formation pluridisciplinaire et en garantissant une universitarisation progressive, une forte professionnalisation et une initiation à la recherche.

Un appel à manifestation d’intérêt a été lancé le 8 octobre 2020 afin de labelliser les premiers parcours préparatoires au professorat des écoles, sur la base d’un cahier des charges co-construit entre le MESRI et le MENJS, avec la participation de l’IGESR, de la CPU, de représentants des recteurs et du réseau des INSPE.

La commission qui s’est réunie le 1er décembre 2020 au MESRI a labellisé 25 Parcours préparatoires au professorat des écoles, couvrant 23 académies et garantissant un fort maillage territorial. (Extrait du communiqué de presse, site ministériel "Education.gouv.fr")



Ce parcours de 3 ans (Licence 1, 2 et 3) prévoit une alternance des temps de formation au lycée Louis Barthou et à l'UPPA, avec une "universitarisation progressive" :

  • En L1, il s'agit de renforcer les fondamentaux, principalement en lycée. La répartition des enseignements est alors de 75% lycée et 25% université, avec une rotation de type : 3 semaines lycée/1 semaine université.
  • En L2, la part de l'université augmente, pour une structure de formation à 50% lycée et 50% université.
  • En L3, la répartition devient 25% lycée et 75% université, en reprenant le modèle de 3 semaines/1 semaine.

Il est prévu 28 semaines de cours en L1 et L2 + 3 semaines de stage en école, soit un total année de 31 semaines. En L3, il est prévu 27 semaines de cours + 4 semaines de mobilité à l'étranger, soit un total année de 31 semaines.

Le volume horaire hebdomadaire est de 27h/semaine (24h de cours + 3h de soutien modulables).
 

Pour la partie "lycée", le projet national de répartition des enseignements est le suivant :



L'équipe enseignante qui interviendra pour la formation assurée au lycée sera constituée de professeurs de l'établissement. La pondération des heures d'enseignement sera de "type CPGE", ("Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles", cf. cahier des charges national, 2020)

Dans le cadre de la professionnalisation, pourront aussi intervenir des praticiens du premier degré, par exemple des conseillers pédagogiques ou des IEN, sous forme de conférences ou d’ateliers.

Pour l'UPPA, le PPPE sera adossé : d'une part, à la licence "Mathématiques et Informatique Appliquées aux Sciences Humaines et Sociales" (MIASHS) et, d'autre part, à la licence "Lettres".

Pour plus d'informations : voir le site ministériel "Education.gouv.fr".