Enseignement de spécialité LLCER Anglais, monde contemporain



L'enseignement de spécialité Langues, Littératures et Cultures Etrangères et Régionales  (LLCER) - "Anglais, monde contemporain" est une nouveauté de la rentrée 2020. 

L'article s'appuie sur le projet de programme publié par le Conseil supérieur des programmes en mars 2020. A ce jour, le 24 mai, nous sommes en attente de la publication du programme définitif au bulletin officiel.

Le public et les attentes
Le cours de LLCER Anglais, monde contemporain n’est pas un cours de soutien. Il s’adresse à des élèves intéressés par le monde anglophone, désireux d’approfondir leurs connaissances, et qui devront s’investir dans un travail personnel conséquent, comme pour toutes les spécialités.
Il concerne des élèves motivés, qui sont prêts à s’impliquer dans le cours et dans les apprentissages : la démarche de projet, le travail de groupe, l’utilisation des outils numériques ne sont envisageables et porteurs qu’avec des élèves actifs qui saisissent toutes les occasions pour apprendre par eux-mêmes (lectures et recherches personnelles sont nécessaires).

Les objectifs
  • Explorer la langue anglaise et le monde anglophone contemporain de manière approfondie. 
  • Mise en perspective de la langue, des cultures et des sociétés de l’aire anglophone. 
  • Approfondissement et élargissement des connaissances.
  • Développer le goût de lire.
  • Développement de la communication orale.
  • En fin de première le niveau B2, et en fin de terminale le niveau C1, permettent d’obtenir la note maximale pour l’évaluation de la langue. 
La variété des supports et des méthodes
  • Presse écrite et audiovisuelle, discours, films, sites d’information en ligne, documents iconographiques, cartographiques, statistiques, rapports, œuvres de fiction etc. 
  • Comparaison raisonnée des langues, traduction.
  • Démarche de projets, travail de groupe, utilisation des outils numériques, 
  • Jeux de rôles, mises en situation, prises de paroles en continu et/ ou en interaction, exposés, débats.


Le programme
Deux thèmes d'étude sont proposés, chacun avec plusieurs axes : 

1) Savoirs, création, innovation
Les savoirs, la création et l’innovation peuvent être étudiés sous l’angle de leur apparition, de leur développement, de leurs évolutions, ainsi que par le biais des débats et controverses qu’ils suscitent (changement climatique, développement durable, biodiversité, etc.).

  • Production et circulation des savoirs : cet axe invite à recenser, dans l’aire anglophone, les manifestations contemporaines de la production des savoirs, que cette dernière soit formalisée dans les institutions scolaires et universitaires, transformée et poursuivie par le monde de l’entreprise ou informelle, fruit de l’expérience ou de l’expérimentation.
  • Sciences et techniques, promesses et défis : cet axe d’étude explore les manières particulières dont le monde anglophone réalise des avancées scientifiques, techniques et technologiques dans des domaines variés (consommation, énergie, habitat, transport).
2) Représentations
Cette thématique vise à étudier la notion de représentation dans ses diverses acceptions.
  • Faire entendre sa voix : représentation et participation: cet axe d’étude permet d’explorer les modes de représentation des citoyens dans les pays du monde anglophone tels qu’ils sont prévus par les constitutions des États concernés, mais également tels qu’ils s’expriment concrètement selon les contextes politiques, économiques et sociaux de l’époque.
  • Informer et s’informer : cet axe d’étude permet d’analyser les représentations véhiculées dans les médias par la couverture de situations et d’événements particuliers du monde anglophone. En tant que relais du débat public, les médias – et par extension l’ensemble des diffuseurs d’information depuis l’avènement du numérique – sont l’un des outils privilégiés qui aident le peuple à se construire un savoir, à se représenter les enjeux politiques et sociaux et, plus largement, le monde.
  • Représenter le monde et se représenter : La dimension esthétique et culturelle de la représentation est au coeur de ce dernier axe d’étude. On se propose ici d’étudier la manière dont les sociétés anglophones se donnent à voir à elles-mêmes et au reste du monde à travers des productions culturelles et artistiques.
L’examen : à cette heure, les modalités d’examen ne sont pas encore publiées. 
 
De façon générale, nous vous recommandons de consulter votre professeur d’anglais pour le choix de la spécialité.