ARTICLE ACTUALISE - Classes préparatoires littéraires - Hypokhâgne (1ère année) / Khâgne A/L (2ème année)



LA PRÉPA LITTÉRAIRE : QUELLE FORMATION ?
Les classes préparatoires littéraires, c’est une formation par les « humanités » : littératures, langues, sciences humaines.
En deux ans, « hypokhâgne » puis « khâgne », cette formation débouche sur la possibilité d’intégrer par concours des Grandes Écoles de domaines très variés, ainsi que sur la possibilité de poursuivre en Université avec des méthodes et des acquis solides.
Les disciplines enseignées sont l’histoire, la philosophie, la géographie, les lettres, une ou deux langues vivantes (anglais et espagnol), une ou deux langues anciennes (latin et grec, qu’il est possible de débuter en première année).

POUR QUI ?
Pour entrer en prépa, il ne faut pas nécessairement être en tête de classe, mais avoir des qualités reconnues dans les matières enseignées.
La prépa littéraire est particulièrement faite pour qui aime lire, écrire, argumenter, analyser les discours, se cultiver.
On candidate à la prépa via Parcoursup. La sélection se fait sur la base des bulletins de première et de terminale (notes et appréciations) adressés par les établissements, ainsi que sur résultats aux épreuves anticipées du baccalauréat.
Comme toute formation, la prépa littéraire exige un travail régulier. Le passage de la première à la seconde année est conditionné par la qualité du travail fourni en première année.



QUELLES SPÉCIALITÉS EN  1ère et TERMINALE ?
Les matières enseignées étant principalement des matières de tronc commun, la prépa recrute des élèves ayant passé un bac général, quelles que soient les spécialités suivies.
Mais elle sera la poursuite logique de plusieurs spécialités : « Humanités, littérature et philosophie » ; « Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques » ; « Langues, littératures et cultures étrangères » ; « Littérature, langues et cultures de l'Antiquité » ; « Arts ».

QUELS DÉBOUCHÉS ?
En fin de deuxième année, les étudiants passent les épreuves de la Banque d’épreuves littéraires (BEL) qui donnent la possibilité d’être admis dans des Grandes Écoles dans les domaines suivants :

Les étudiants peuvent également passer d’autres concours dont les épreuves sont adaptées à leur formation, comme les épreuves littéraires de la Banque commune d’épreuves (BCE) qui permettent par exemple d’entrer à l’ESSEC ou à l’EDHEC.

Ils peuvent également poursuivre leurs études à l’Université pour réussir par exemple un CAPES et/ou une Agrégation de Lettres, de Langues ou de Sciences Humaines, mais aussi envisager des Masters orientés par exemple vers les métiers du livre, la communication ou encore les relations internationales.

On retrouve ainsi d’anciens khâgneux A/L dans des domaines extrêmement variés, allant de l’enseignement et de la recherche à la haute fonction publique en passant par le monde de l’entreprise, les métiers de l’art et de la culture.

À la fin de chaque semestre, le conseil de classe accorde des crédits ECTS qui permettent de poursuivre ses études à l’Université, dans une discipline couverte par la formation. Les élèves méritants ayant été autorisés à faire une troisième année en prépa peuvent se voir accorder des crédits ECTS couvrant les trois années de Licence.


POURQUOI CHOISIR PAU et le LYCÉE LOUIS BARTHOU ?

  • Des effectifs qui permettent un SUIVI INDIVIDUALISÉ fondé sur des temps réguliers de rencontre et d’échange. Chaque étudiant est suivi pendant l’année par un professeur qui l’aide à mûrir son ORIENTATION.
  • Une véritable COLLABORATION INTERDISCIPLINAIRE afin de faire communiquer les objets d’étude et les approches méthodologiques : cette dynamique permet d’augmenter les chances de réussite des étudiants.
  • Des CONFÉRENCES – « les conférences de Lettres » – accueillant de jeunes chercheurs : il s’agit de donner aux étudiants de classe préparatoire un premier contact avec le travail de recherche qu’ils auront à faire en MASTER.
  • Une JOURNÉE D’ÉTUDE destinée à l’ensemble des étudiants du cursus et réunissant universitaires, doctorants et professeurs du lycée autour du thème de culture antique au programme.
  • Un VOYAGE de quatre jours à Paris conclut l’année d’hypokhâgne et permet aux étudiants d’assister aux épreuves orales de l’école de l’ENS et de visiter la bibliothèque de l’ENS tout en découvrant ensemble des musées, des représentations théâtrales et des quartiers historiques.

Ces conditions d’études ont permis aux anciens étudiants de la classe préparatoire littéraire du lycée Louis Barthou d’intégrer des formations de haut niveau et très variées et de poursuivre brillamment leurs études à l’université :



PAU est régulièrement classée en haut du palmarès des villes étudiantes (parmi les villes de taille moyenne) par le magazine L’Étudiant à partir de différents critères : qualité des formations, prix des logements, transports, offres culturelles, perspectives d’emploi…

POUR EN SAVOIR PLUS

Regarder la vidéo des étudiants donnant leur témoignage sur la formation
Consultez la présentation PowerPoint de la formation
Adressez vos questions ou vos doutes par mail à Madame Catherine Séguier-Leblanc, coordinatrice de la formation : (messagerie : Catherine.Seguier-Leblanc@ac-bordeaux.fr)

 


Nos étudiants évoquent la classe préparatoire littéraire du lycée Barthou :